TOP

MÉCALOIRE SE BAT POUR L’INNOVATION ET LES RELOCALISATIONS

Le pôle de compétitivité Cimes (500 membres), autrefois ViaMéca, est positionné sur la mécanique à l’échelle régionale et a pour premier objectif de développer la compétitivité en accroissant l’effort d’innovation collaboratif et le transfert technologique.

Ses thématiques ? Ingénierie et procédés des matériaux et des surfaces, robotique intégrée et performance de production, conception optimisée de systèmes raisonnés. Des axes qui correspondent à l’écosystème de Saint-Étienne Métropole.

Dans la Loire, il s’appuie sur la grappe d’entreprises Mécaloire – une de ses membres – et ses 60 adhérents. À ce titre, elle accompagne les porteurs de projet sur les aides accordées par la Région dans le cadre du programme Industrie du futur, comme « Relance » (6 projets ces quatre derniers mois sur Métropole). Ou encore sur celles à la conception de Saint-Étienne Métropole et la Fondation Crédit Agricole Loire Haute-Loire (9 projets en cours). Avec pour fer de lance des grands noms comme SAM outillage, PCI, Orem Astre, ou ITI Industries, la grappe a lancé cet été la plateforme web

www.produirenfrance.fr.

 

Objectif : attirer collectivement l’attention de grands donneurs d’ordre sur le foisonnement de compétences disponibles dans la métropole, pour qu’ils y relocalisent des lignes de production. Deux concrétisations seraient en cours.