TOP
Techniques médicales - textile

Saint-Étienne a la santé

Géants du textile médical, start-ups prometteuses, formations et organismes de recherche de haut niveau… La Métropole de Saint-Étienne s’impose comme un territoire leader dans les medtechs.

L’écosystème stéphanois est plus que jamais favorable au développement des technologies médicales. Des entreprises comme Thuasne ou Gibaud sont des leaders internationaux sur le marché du textile médical. Plus récemment, dans le domaine de l’ophtalmologie, la start-up stéphanoise Keranova, a créé une révolution dans le traitement de la cataracte avec un robot chirurgical doté d’un laser nouvelle génération. Trois exemples, parmi tant d’autres, de fertilisation croisée entre des filières d’excellence historiques associées aux technologies de l’industrie du futur, présentes à Saint-Étienne.

MotionCapture

« On trouve à Saint-Étienne toute la chaîne de valeur de la santé dans un écosystème à taille humaine »

nathalie témoin

Saint-Étienne : un écosystème riche et agile

« On trouve à Saint-Étienne toute la chaîne de valeur de la santé dans un écosystème à taille humaine, dont l’échelle est très agile, s’enthousiasme Nathalie Cohet, responsable opérationnelle de Novéka. Noveka, c’est le cluster Saint-Étienne Innovation Santé qui fédère entreprises, laboratoires et tous les acteurs du secteur des medtechs et du dispositif médical en particulier. « Le niveau d’expertise dans le dispositif médical est très élevé, poursuit Nathalie Cohet. Les nombreux acteurs ont développé, ici, à Saint-Étienne un savoir-faire et des services spécifiques que l’on ne trouve pas ailleurs. »

S’additionnent à ces compétences une autre spécificité locale, le design : Saint-Étienne est la seule ville française reconnue par l’Unesco « Ville Créative design ». « Nous bénéficions d’une vraie culture du design et donc de l’usage, centrée sur l’utilisateur, qu’il soit soignant ou malade ».

En bref, ici, on sait concevoir des produits performants pour le patient, au-delà des aspects purement tech- niques, un atout clé pour la certification des dispositifs médicaux.

Un soutien à l’innovation dans les MedsTechs

L’innovation est favorisée dans la métropole stéphanoise par la vivacité de la recherche et de l’enseignement supérieur. « L’école des Mines de Saint- Étienne est parmi celles en France qui sont les plus orientées santé, souligne Nathalie Cohet. Les étudiants peuvent même s’orienter vers une filière ingénierie de la santé avec des doubles cursus pharmacien-ingénieur ou médecin-ingénieur»

Un lieu emblématique : le Campus Santé Innovations

Le Campus Santé Innovations permet de rassembler le CHU, la faculté de médecine de l’Université Jean-Monnet, l’Institut Régional de Médecine et d’Ingénierie du Sport (IRMIS) l’Institut PRESAGE (Institut universitaire de prévention et santé globale) et le Centre Ingénierie et Santé de L’École des Mines de Saint-Étienne.

Au sein de ce pôle santé, se croisent au quotidien étudiants, praticiens, chercheurs, entreprises et entrepreneurs. Les coopérations et les échanges y sont permanents, le transfert de technologie et les projets innovants et transversaux émergent plus facilement.

On y trouve cette volonté d’être réactif, disponible et accessible.

 


.

« Le secteur des MedTechs est fortement soutenu par les pouvoirs publics locaux, au premier rang desquels Saint-Étienne Métropole »