TOP

Une Métropole qui rayonne

Gaël Perdriau
Gaël Perdriau

Les grands événements favorisent le dynamisme de notre économie locale

En ce début d’été et de période estivale qui l’accompagne, deux événements particulièrement forts sont des exemples concrets de la politique de rayonnement que mène Saint-Étienne Métropole, dont la capacité d’organisation est largement reconnue, au bénéfice de son territoire et des communes qui le composent.

Le premier, bien qu’il soit commencé depuis plusieurs semaines, est celui de la Biennale Internationale Design. Événement culturel et économique majeur en France et en Europe, elle accueille aussi bien des designers, des chercheurs, des entreprises, des étudiants… venus du monde entier que le grand public, profane comme féru de ce domaine. Expositions, événements (plus de 150) dans de nombreuses communes du territoire, dans la Région et au-delà font rayonner la dimension « design », la créativité et l’innovation qui sont, au-delà de sa spécificité, l’essence même de la Métropole.

Le second, c’est le Tour de France, qui traversera 16 communes métropolitaines sur deux jours en deux étapes. Ici, le défi sportif sera couplé avec tout un panel d’animations qui s’adresseront tout autant aux familles qu’aux amoureux de la petite reine – on se souviendra d’ailleurs, sous forme de clin d’œil, que c’est à Saint-Étienne que fut construite la première bicyclette française en 1886. Avec la volonté de faire de ce grand moment de sport un temps également fait de rencontres, de partage et de lien social.

De tels grands événements sont des vecteurs de développement du territoire. Leur dimension internationale, leur impact médiatique, leur force d’attraction – qui plus est dans les domaines d’excellence qui caractérisent notre territoire – favorisent le dynamisme de notre économie locale, y compris touristique. Les grands événements sportifs de ces dernières années (Euro 2016 de football, Critérium du Dauphiné, championnats de France de gymnastique, championnats d’Europe de Joëlette en handisport…) y participent, tout comme la Coupe du monde de rugby en 2023 et les Jeux olympiques et paralympiques en 2024.

Notre Métropole dispose, en outre, de grands équipements et l’Arena, en cours d’achèvement à Saint-Chamond, ainsi que la future patinoire métropolitaine à Saint-Étienne, viendront compléter son rayonnement bien au-delà de ses frontières. En associant attractivité territoriale et renforcement du lien social, pour tous les habitants.

Gaël Perdriau
Président de Saint-Étienne Métropole