TOP
Fonsala

478 logements réhabilités à Saint-Chamond

Dans le cadre de son Plan Local pour l’Habitat, Saint-Étienne Métropole vient d’inaugurer, ce jeudi 12 mai, la réhabilitation thermique de plusieurs logements sociaux à Fonsala. D’autres travaux ont également été réalisés, toujours dans le but d’améliorer le cadre de vie des habitants.

Une vaste opération de rénovation à Saint-Chamond

 

Grâce aux 16 millions d’euros investis par l’Office Public de l’Habitat (Habitat et Métropole) pour la réhabilitation de 478 logements, le quartier de Fonsala à Saint-Chamond poursuit sa transformation urbaine. Ces travaux contribuent à améliorer le confort de ces habitants. Ils sont accompagnés financièrement par Saint-Étienne Métropole (à hauteur de 1,67 million d’euros soit 3 500 € par logement).

Le chantier a démarré en décembre 2020 et devrait se terminer en juillet 2022.

La rénovation a porté principalement sur l’amélioration thermique : les logements passent de l’étiquette énergie D à l’étiquette énergie B.  Les parties communes ont bénéficié, en plus, d’une réfection. Enfin, en cas d’acceptation par les locataires, les salles de bain et toilettes ont été rénovés.

Sont concernés :

  • la résidence « Fonsala 2 » : 287 logements situé du 21 au 37 allée de la Grande Terre et du 1 au 13 allée du Bois d’Onzion.
  • la résidence « Fonsala 3 » : 191 logements situés du 40 au 44 boulevard de Fonsala, du 1 au 12 allée du Velay, 13 cours du Dauphinée et au 17-19 rue du Bois d’Onzion.

Des fresques dans les halls d’immeubles

Au-delà de la rénovation énergétique, des fresques sont en cours de réalisation dans 10 halls d’immeubles en réhabilitation sur Fonsala 2.  L’objectif est de proposer, pour chaque entrée d’immeuble, une véritable création artistique, en collaboration avec les habitants et le centre social. Un bon moyen de renforcer la cohésion sociale et l’animation du quartier, tout en apportant un touche particulière à chaque immeuble !

Ce projet artistique a nécessité un budget de 70 000 €. Saint-Etienne Métropole l’a subventionné à hauteur de 25 000 €, à travers sa programmation Gestion Urbaine et sociale de proximité. Cette dernière permet de soutenir des projets d’amélioration du cadre de vie des habitants (par exemple les espaces verts d’une résidence).

90 millions pour améliorer l’habitat

Cette opération s’intègre dans le 3è Programme Local de l’Habitat qui prévoit de nombreuses interventions de rénovations sur le territoire métropolitain. Le but ? Améliorer la qualité et la performance énergétique des logements, mais aussi résorber la vacance par des démolitions.

En matière d’habitat social, la Métropole prévoit de réhabiliter thermiquement 1 200 logements par an.