TOP
Collecte des déchets alimentaires

Des solutions pour trier vos déchets compostables

Le saviez-vous ? Les déchets alimentaires représentent 30% du volume de vos poubelles grises ! Saint-Étienne Métropole va agir pour limiter l’enfouissement de ces déchets. Le plan d’action a été voté ce jeudi 30 juin, en conseil métropolitain.

En matière de gestion de déchets, Saint-Étienne Métropole affiche ses ambitions : diminuer de 100 000 tonnes par an la masse des déchets enfouis d’ici 2030. Trois leviers seront actionnés pour cela : la prévention, avec une réduction de la production de déchets ; le développement du tri à la source et la valorisation des déchets non triés.

Une cible : les déchets alimentaires et compostables

Les déchets alimentaires et compostables sont clairement la cible : ils constituent le gisement le plus important pour réduire l’enfouissement. A l’échelle de la Métropole, ils représentent plus de 30 000 tonnes par an, aujourd’hui enfouis avec les autres déchets résiduels.

Objectif : en détourner un minimum de 15 000 tonnes en luttant contre le gaspillage alimentaire, en développant le compostage de proximité, en développant la collecte séparée.

Des solutions différenciées adaptées au territoire pour la collecte des déchets alimentaires et compostables

Une expérimentation de collecte séparée a été menée ces derniers mois auprès de 2000 foyers du centre-ville de Firminy et du quartier de La Métare à Saint-Étienne. Après étude des résultats, le conseil métropolitain a décidé de proposer des solutions adaptées aux différents territoires de notre Métropole. Ces solutions seront mises en œuvre dans le courant de l’année 2023.

Pour les secteurs résidentiels avec habitat individuel prédominant (130 000 habitants)

La Métropole incitera les habitants à composter à domicile, sans mise en œuvre de prestation de collecte. Elle le fera en poursuivant les subventions aux ménages pour l’acquisition d’un équipement de compostage domestique, en accompagnant les projets de compostage partagé sur les espaces privés. Et en déployant des composteurs partagés dans les centres-bourg.

Cette solution sera mise en œuvre sur les communes colorées en vert sur la carte ci-dessous :

Carte de gestion des déchets alimentaires

Pour les secteurs résidentiels avec habitat collectif prédominant (avec 200 logements minimum, 400 à 500 habitants)

Saint-Étienne Métropole mettra en place une solution de collecte dédiée avec des plateformes agréées de compostage. Des seaux et des sacs seront distribués à tous les ménages, pour recueillir leurs déchets compostables et alimentaires.

Près de 800 points d’apport volontaire seront installés sur l’espace public où les habitants pourront les vider, l’objectif étant qu’un point soit accessible à moins de 200 mètres de chaque habitant.

Saint-Étienne Métropole assurera la maintenance et l’entretien de ces abris-bacs, collectera les déchets deux fois par semaine en été et adaptera cette fréquence en saison froide, les désinfectera deux fois par mois.

Cette solution sera mise en œuvre sur les communes colorées en bleu sur la carte ci-dessus.

Au total, la Métropole investit près de 4 M€ pour nous aider à mieux trier nos déchets et à limiter notre impact sur l’environnement. Voilà qui mérite bien un petit effort !