TOP
Bonre de recharge pour véhicules électriques

Véhicules électriques : 100 bornes de recharge

Désireuse de favoriser la mobilité douce et d’accélérer la mise en circulation de véhicules électriques, la Métropole s’est fixée, en 2018, l’objectif d’implanter 120 bornes de recharge pour véhicules électriques d’ici fin 2022.

Elle en compte désormais une centaine, faisant de son territoire un des plus dotés de France !

La 100ème borne désormais installée

Quatre ans plus tard, le challenge semble sur le point d’être relevé : la 100e borne de recharge vient d’être installée sur la place Fourneyron à Saint-Étienne, ce qui fait de Saint-Etienne Métropole l’une des collectivités les mieux dotés en France, une référence ! 

Parmi elles, une cinquantaine a été installée sur demande citoyenne et 12 sont des bornes de recharge rapide. Sur une borne rapide, une voiture électrique peut se recharger jusqu’à 50 kW (soit un gain de 100 km d’autonomie en 20 min environ).

La Métropole récompensée

Saint-Étienne Métropole est lauréate du prix mobilité des trophées Eco Actions Mobilité 2021 de l’Association Les Eco-Maires, qui récompense l’innovation et l’exemplarité des collectivités en matière de protection de l’environnement et de développement durable.

Ce label s’ajoute aux nombreuses récompenses obtenues par Saint-Etienne Métropole comme le prix mobilité 2021 de France Urbaine concernant l’hydrogène) ou encore le label Economie Circulaire de l’ADEME.

La mobilité électrique, créatrice d’emplois

Toutes les bornes publiques installées sur le territoire de la Métropole sont des bornes E-totem, pour la plupart produites à Saint-Bonnet-le-Château, à l’usine de la maison mère Atomelec.

La collectivité a ainsi pleinement accompagné le développement de l’entreprise qui a récemment annoncé une levée de fonds de plus de 50 millions d’euros, et la construction du nouveau siège de la société a proximité du stade Geoffroy Guichard, et qui accueillera également un laboratoire de R&D et un site de production. Pas moins d’une cinquantaine d’emplois seront créés sur ce site d’ici 2025 !

L’implantation de bornes de recharge sur demande

Une fiabilité qui convainc, une autonomie qui ne cesse d’augmenter, un prix de revient compétitif, un geste pour la Planète qui n’est plus à prouver : tout pousse à l’achat de véhicules électriques. Tout ?

À bien y regarder, il reste bien une petite appréhension avant de sauter le pas : où le recharger ?

Consciente de cette problématique et désireuse de promouvoir ce mode de déplacement plus respectueux de l’environnement, Saint-Étienne Métropole, en lien avec E-Totem, a mis en place un dispositif inédit, qui permet à chaque citoyen de solliciter l’implantation d’une borne à l’endroit de son choix.

Une initiative innovante lancée en 2019, alors unique en France, et qui a depuis fait des émules, les plus grandes collectivités (Paris, Lyon, Strasbourg, etc.) emboîtant le pas de la Métropole.

Demande de borne

Pour solliciter l’implantation d’une borne, rendez-vous sur saint-etiennemetropole.e-totem.fr

Concrètement, comment ça marche ?

Rien de plus simple : il suffit de remplir un rapide questionnaire sur le site Internet créé pour l’occasion. Celui-ci liste une trentaine de sites, pré-sélectionnés pour leur potentiel et leur faisabilité technique, où la Métropole se propose d’implanter une borne.

Le délai d’implantation de cette dernière y est alors de l’ordre de trois mois (soit plus ou moins le délai entre la commande et la réception d’un véhicule électrique). Mais il est également possible de proposer à la Métropole un autre site, non-identifié.

Là, après accord de la Métropole, d’E-Totem et de la ville concernée, le délai d’implantation de la borne est de l’ordre de six mois (le temps d’apprécier la faisabilité technique de l’opération).

Dans tous les cas, la procédure est très simple, rapide et… totalement gratuite !

Ils en parlent

Jean-Marie Kawa Enseignant à la retraite

Un gain de temps net

« J’ai un véhicule électrique depuis deux ans, que je rechargeais chez moi, dans mon garage. Quand j’ai vu qu’il était possible de demander l’implantation d’une borne de recharge pour véhicules électriques proche de mon domicile, j’ai tenté le coup. Tout s’est ensuite fait très simplement, par mail, et la réponse a été tout de suite positive.

La borne a été installée fin septembre… et le gain de temps est net. Chez moi, recharger mon véhicule nécessitait 14 h pour une charge pleine. Aujourd’hui, avec la borne électrique, j’obtiens le même résultat en seulement deux heures ! »

Marie-Laure Signori – Agent public

Une demande via Internet

« Je roule beaucoup et, en prenant en compte l’entretien, le prix du carburant, etc., je me suis rendu compte qu’il était plus intéressant financièrement d’acheter un véhicule électrique plutôt qu’un véhicule « classique ».

J’ai donc commandé, il y a quelques semaines, une voiture électrique que je devrais recevoir dans quelques jours. N’ayant pas de garage ni de moyens de recharger le véhicule à mon domicile, il me faut absolument trouver une borne facilement accessible.

C’est en cherchant les bornes les plus proches de chez moi que j’ai découvert ce dispositif de la Métropole. J’ai fait une demande via le site Internet, en listant plusieurs emplacements qui m’intéressaient, et un agent de la société E-Totem m’a rappelé pour étudier avec moi l’emplacement que je souhaitais en priorité. »

Pauline Frery – Responsable d’auto-école

Une démarche éco-responsable

« E-Totem m’a contactée l’an dernier. Ils proposaient aux professionnels de Saint-Étienne ce dispositif, et j’ai tout de suite répondu favorablement.

Notre auto-école a une démarche éco-responsable et nous voulions étoffer notre offre de formation avec des véhicules électriques. Nous venions d’ailleurs d’en commander un. Cette proposition est donc tombée à pic !

Avant que la borne ne soit implantée, nous rechargions notre véhicule par la prise murale, ce qui est très long en terme de chargement, et pas très pratique ni écologique, la porte de l’auto-école devant rester ouverte… Mais tout ceci est terminé.

La borne a été implantée en août 2020. Compte tenu de la période, ça a été très rapide. Et nous avons désormais une borne à deux pas de l’auto-école : pour nous c’est vraiment parfait ! Nous venons d’ailleurs de recevoir un deuxième véhicule électrique, que nous n’aurions clairement pas acheté sans cette borne. »