TOP
Cité Grüner

Tribunes libres Juillet – Août 2021

La rubrique Tribunes libres est ouverte aux conseillers métropolitains ou aux groupes de conseillers métropolitains. Ces textes, ainsi que toute autre forme de communication externe, n’engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Pour la gratuité des musées de Métropole pour les scolaires

Les nouveaux tarifs du Musée d’art moderne et contemporain ont été débattus lors du dernier Conseil métropolitain. 90 euros par classe, c’est le tarif applicable aux visites guidées des scolaires. En choisissant de conserver un accès payant à ce musée, la Métropole a manqué l’occasion d’envoyer un signal fort aux scolaires. L’égal accès à la culture est central…mais payant.
Pourtant, l’école joue un rôle essentiel dans l’acquisition et le développement d’une culture artistique. En considérant la connaissance des arts comme un élément central de la formation des jeunes ; les sorties scolaires aux musées et théâtres permettent de réduire les inégalités d’accès à la culture.
Si des subventions municipales accordées aux écoles permettent ces sorties scolaires, utilisant le même argent public que celui qui permettrait la gratuité, pourquoi ne pas l’instaurer pour les scolaires afin de faciliter la réalisation de ces sorties ?

Isabelle Dumestre, Laetitia Valentin

Rétropédalage pour la gestion des déchets

Par simple décision de son Président, Saint-Étienne Métropole demande à SUEZ, en charge de la gestion des déchets sur le site basé à Roche-la- Molière, d’abandonner leur traitement en mode bioréacteur. Bien que ce prétraitement réduise significativement l’impact de ces déchets, il est décidé de reprendre une méthode dépassée, pour des considérations purement économiques. Les différents acteurs, et surtout les riverains, doivent être concertés. Le traitement par bioréacteurs permet, entre autres, de réduire les nuisances dues aux odeurs.
A nouveau, notre agglomération refuse d’adopter un traitement responsable des déchets ménagers. Notre système est aujourd’hui basé sur l’enfouissement, une aberration !
Interpellé sur le sujet, M. Perdriau nous a répondu que cette décision n’était qu’une façon de renégocier les tarifs pratiqués par SUEZ. Les écologistes stéphanois resteront vigilants car les intérêts des habitant·es priment sur les économies de bouts de chandelles.

Germain Collombet, Jean Duverger, Julie Tokhi, Olivier Longeon
Conseillers métropolitains écologistes

Quelles réponses à l’insécurité dans les transports en commun – STAS ?

Lors du dernier Conseil de Saint-Étienne Métropole, les nouveaux tarifs de la STAS ont été votés. De nouveaux tarifs pour les contraventions ont également été adoptés.
A la suite de la recrudescence d’agressions telles que nous les avons connues en avril, le sujet de l’insécurité dans nos bus et nos trams nous semble devoir être abordé autrement que par le seul prisme du montant des amendes, qui, rappelons-le, ont un taux de recouvrement de seulement 30% !
La question de la tranquillité dans les transports en commun métropolitains est un sujet de préoccupation majeur et demeure un frein à leur utilisation pour beaucoup d’habitants.
La négociation du futur contrat de délégation de service public des transports en commun doit être l’occasion de faire des propositions fortes et concrètes en matière de sécurité, pour le confort des usagers et l’amélioration des conditions de travail de nos agents.

Pierrick Courbon, Ali Rasfi