TOP
Chauffage au bois

Ça chauffe pour les (vieux) chauffages

Le chauffage résidentiel est responsable de plus de 70 % des émissions de particules fines sur le territoire. En cause, des systèmes de chauffage vétustes. Pour changer la donne, Saint-Étienne Métropole et la Région Auvergne-Rhône-Alpes mettent la main et la poche…

Aider les propriétaires à remplacer leur système de chauffage ancien (et donc polluant) par un système plus vertueux, est aujourd’hui un fort enjeu. Or, si les ménages modestes bénéficient d’aides de l’Anah (agence nationale pour l’habitat) pour remplacer leurs systèmes de chauffage, ce n’était pas le cas des ménages plus aisés.

Pour les aider, eux aussi, à remplacer leur système polluant par un système plus vertueux, Saint-Étienne Métropole et la Région Auvergne-Rhône-Alpes ont alors créé un fonds « chauffage propre ».

Mis en place au printemps 2020 et doté de 2,8 M€ (1,4 M€ de SÉM, 1,4 M€ de la Région), il vise le remplacement de 2 500 systèmes de chauffage anciens et polluants par des systèmes de chauffage plus efficaces et vertueux. Plus spécifiquement, il vise au remplacement des systèmes de chauffage au fioul et des anciens chauffages bois.

Aide fonds chauffage propreFioul sentimental

Largement utilisé au XXe siècle et encore répandu, le chauffage au fioul est une catastrophe écologique et produit des polluants en quantité. Pour en sortir, le fonds chauffage propre propose des subventions :

• Jusqu’à 1 100 € pour remplacer sa chaudière fioul par une chaudière gaz.

• 1 000 € pour remplacer sa chaudière fioul par une pompe à chaleur.

• 2 000 € pour remplacer sa chaudière fioul par de la géothermie.

Les aides sont plafonnées à 40 % du montant TTC des travaux

Votre contact : Rénov’actions 42

Pour bénéficier de ces aides, réaliser des simulations ou obtenir des conseils sur les meilleures solutions en fonction de sa situation, un seul réflexe à adopter : contacter Rénov’actions 42. Co-créé et co-financé par SÉM, il est l’interlocuteur unique pour toutes ces questions.
Tél : 42 04 77 41 41 25
Site web : renovactions42.org

Le poêle sur le grill

Aujourd’hui performants, les chaudières ou poêles à bois, lorsqu’ils sont anciens, génèrent aussi une pollution importante. Pour aider les propriétaires et copropriétaires à les remplacer, le fonds chauffage propre leur apporte une subvention de :

• 1 500 € pour remplacer un poêle à bois antérieur à 2002 par un poêle récent à granulé.

• 1 000 € pour remplacer un poêle à bois antérieur à 2002 par un poêle récent à bûche.

Ici, les aides sont plafonnées à 50 % du montant TTC des travaux.

 

À noter que, en complément de toutes ces aides, la Métropole ajoute un bonus de 500 € pour des travaux d’isolation permettant un gain d’énergie de 25 %.