TOP

Dossiers

Située à Châteauneuf, l’usine de traitement d’eau potable du Couzon est en cours de réhabilitation.

La collecte des de vos déchets a connu plusieurs changements ces derniers mois. Si vous êtes perdu ou souhaitez en savoir plus, rendez-vous sur saint-etienne-metropole.fr

Saint-Étienne Métropole apporte une aide technique et financière aux professionnels pour adopter des solutions de chauffage par énergies renouvelables : chaufferies bois, systèmes solaires thermiques, géothermie, ou réseaux de chaleur.

Chez nous, le tri des déchets alimentaires est bien plus qu'une simple obligation nationale ; c'est une aventure créative !

Soucieuse de favoriser le retour de la biodiversité, Saint-Étienne Métropole multiplie les actions sur et autour de ses rivières. Exemple avec les travaux d'assainissement de la Gampille à Fraisses.

La Métropole aide les particuliers et les entreprises à changer leurs dispositifs de chauffage anciens et peu performants.

Saint-Étienne Métropole instaure le tri des déchets alimentaires pour ses 405 000 habitants, un programme qui s'étale sur 2023 et 2024.

Pour sensibiliser les plus jeunes au geste de tri, Saint-Étienne Métropole a édité un petit guide bientôt distribué aux écoliers du territoire.

Saint-Étienne Métropole reverse chaque année 3€ par tonne de verre recyclé à la Ligue contre le cancer, soit 25 800€ en 2023 !

Depuis le 1er janvier dernier, Saint-Etienne Métropole a simplifié ses consignes de tri des déchets. Une évolution majeure et positive pour la métropole stéphanoise, qui déploie également un nouveau système de collecte des déchets alimentaires.  

Saint-Étienne Métropole entreprend d’importants travaux sur le barrage de Lavalette. L’objectif principal est d’améliorer la sécurité du circuit de vidange en installant une seconde vanne.

Le plus ancien barrage de Saint-Étienne Métropole vient de subir une petite visite de contrôle. L'objectif ? Vérifier sa solidité et conforter sa stabilité.

Pour les habitants impactés habituellement par un changement en période estivale, la fréquence de collecte de vos déchets a évolué depuis le 3 juillet 2023. Explications

Les cours d'eau et leurs abords sont trop souvent jonchés de déchets. Une situation que Saint-Étienne Métropole tente d'enrayer, en expérimentant la mise en place de filets anti-déchets sur l'Ondaine.

Soucieuse de gérer le traitement des déchets de manière encore plus vertueuse, Saint-Étienne Métropole vient de poser, le 11 octobre 2022, la 1ère pierre du nouveau centre de tri intercommunautaire qui ouvrira à l'automne 2023.

Afin de soutenir l’économie sociale et solidaire, Saint-Étienne Métropole organise des collectes ponctuelles d’objets et de matériaux dans ses déchèteries, qui seront ensuite réutilisés par l'association Chantier d'insertion Montaud. 

En 2022, le barrage de l'Échapre, à Firminy, a été percé et la rivière du même nom a retrouvé son lit. Le vaste chantier, désormais terminé, a été inauguré le 6 mars 2023.

Saint-Étienne Métropole réalise actuellement des travaux sur le barrage de l’Ondenon, sur la commune de La Ricamarie.

Saint-Étienne Métropole poursuit la rénovation, notamment énergétique, des logements, par l'octroi de subventions aux travaux.

Saint-Étienne vient d'être classée 18e parmi les 100 plus grandes villes où l'on respire le mieux en France selon Le Point. Elle est également la ville qui affiche la 2e plus forte réduction de ses émissions !

Mal utilisé ou mal entretenu, votre système de chauffage au bois sera davantage consommateur, plus polluant, moins efficace… Saint-Étienne Métropole vous explique comment faire pour l'optimiser.

À l’heure où les tensions s’exacerbent sur le marché du gaz et de l’électricité, la rénovation de l'habitat (et notamment des copropriétés) est un enjeu fort. Saint-Étienne Métropole a prévu de rénover 23 400 logements publics et privés d’ici 2026.

Saint-Étienne Métropole a changé d’exploitant pour l’alimentation en eau potable de la ville de Saint-Étienne et de 12 communes de sa couronne. Explications.

Pour permettre aux professionnels de renouveler leur flotte de véhicule, notamment dans le cadre de la mise en place d’une ZFE-m, Saint-Étienne Métropole a créé un fonds "air véhicules".

Saint-Étienne Métropole a mis en place, sur une partie de son territoire, une zone à faibles émissions (ZFE). L’objectif ? Limiter la pollution en interdisant l’accès de certains axes aux véhicules les plus polluants.

Rouler à l'hydrogène : ce sera bientôt possible ! Saint-Étienne Métropole s'engage dans le développement de cette filière énergétique prometteuse pour nos déplacements.

Lors d’épisodes de pollution jugés soit trop importants, soit trop longs dans le temps, la Préfecture de la Loire peut décider la mise en place d'une circulation différenciée.

Géré par Saint-Étienne Métropole, le Nautiform, qui mêle espace aquatique et centre de remise en forme, compte de nombreux adeptes. Immersion

Le Fonds Solidarité Logement Métropolitain apporte des aides pour les locataires en difficulté de paiement et pour les propriétaires bailleurs qui sont contrains d’assumer leurs emprunts bancaires sans percevoir le paiement du loyer.

L’eau est une ressource précieuse mais fragile et certaines sources, déjà, se tarissent. Aussi, limiter les pertes en eau est un enjeu crucial. La Métropole s’y emploie, en améliorant le rendement de ses usines, et de ses réseaux.

Si la goutte d’eau issue du nuage est -en théorie- potable, son trajet jusqu’au sol a été pour elle une occasion en or de se charger de tout un tas de polluants.

Assurer la qualité de l’eau distribuée est un impératif. La Métropole y veille, en menant des actions en amont et en aval…

Aussi limpide qu’indispensable, l’eau fait partie de notre quotidien et rien n’est plus naturel aujourd’hui que d’ouvrir un robinet.

Vice-président chargé de l'eau : "Faire en sorte que tous les habitants desservis en eau par SÉM puissent bénéficier à terme d’un service identique pour un prix identique."

Saint-Étienne Métropole gère 12 barrages qui retiennent l’essentiel de l’eau potable distribuée sur le territoire. Présentation…

Compostage, vrac, réemploi… les solutions et astuces ne manquent pour diminuer vos déchets, avec l’aide de la Métropole.

Bien qu’impalpable, invisible et inodore, l’air est précieux. Parce que l’altération de sa qualité affecte de nombreux domaines,il fait l’objet d’une attention particulière de la Métropole, qui agit pour préserver cet élément vital.

L'air intérieur est-il moins pollué que celui de l'extérieur ? Peut-on brûler ses déchets verts ? Testez vos connaissances !

Taux d'exposition à l'ozone et aux particules fines, décès liés à la pollution de l'air, pics de pollution

Vice-présidente chargée du développement durable et de la transition écologique : "Nous ne pouvons pas ne pas agir".

La crise sanitaire, avec son lot de confinements et de couvre-feux, nous a conduit à passer plus de temps à notre domicile et, pour certains, à le (re)découvrir. Elle a ainsi souligné, brutalement, l’importance de s’y sentir bien

En matière de logement social, l’ambition de la Métropole est de faire en sorte que les habitants disposent de logements de qualité, adaptés, performants, dans un cadre de vie agréable.

Aider les propriétaires à réhabiliter leur logement, c’est un bénéfice direct pour les locataires qui y trouvent plus de confort et

Voici les témoignages de 4 métropolitains accompagnés par la Métropole et ses partenaires.

3 exemples d'aides auxquelles vous pouvez prétendre en fonction de vos revenus, de votre habitat, du type de travaux réalisés

Quels que soient votre situation, votre projet, vos revenus, votre commune, votre interrogation, il existe des interlocuteurs pour vous aider.

On en produit de tous types, tous les jours, sans forcément s'en apercevoir. Eux, ce sont les déchets. Plastiques, papiers, alimentaires, aciers, textiles, verres, volumineux ou minuscules, ils représentent une quantité considérable, qu'il va falloir sérieusement penser à réduire.

Vice-Président chargé de la gestion et du traitement des déchets "S’il n’y a pas d’action citoyenne à la source, du particulier comme du producteur, on ne pourra pas avancer efficacement et collectivement. Arrêtons le gâchis !"

Répartition des déchets par habitant, volume des déchets collectés, nombre de sacs, bacs et points d’apports volontaire verre dans les communes, découvrez les chiffres clés 2019 sur notre territoire.

Ouvertes aux particuliers, les déchèteries collectent les déchets qui ne peuvent être déposés dans les poubelles ordinaires car trop volumineux ou trop dangereux.

Une bouteille plastique jetée dans les ordures ménagères reste enfouie 150 ans dans le sol alors que si elle est jetée dans le bac de tri, elle est transformé en une nouvelle bouteille.

On en produit de tous types, tous les jours, sans forcément s'en apercevoir. Eux, ce sont les déchets.

Une fois collectés, les déchets déposés dans le bac jaune atterrissent au centre de tri de Firminy.

Lorsque vous achetez un nouvel appareil électroménager, le vendeur a l'obligation de vous reprendre l'ancien.

Au centre, un fauteuil à 10 €, une table à 5 €, une lampe à 1,5 €. Dans un coin, un vélo d'appartement à 12 € côtoie un canapé convertible à 20 € et une tripotée de chaises à 2 €. Tout ça, on le trouve à Chrysalide, une formidable caverne d'Ali Baba, à deux pas de la gare de Châteaucreux à Saint-Étienne.

Une bouilloire à bout, un aspirateur qui n’aspire à rien, une imprimante qui n’imprime plus, un fer à repasser qui trépasse, un ordinateur désordonné…

Certains se souviennent avec émotion (ou pas) de la fin des sacs plastiques, érigée par les plus sceptiques en catastrophe, dont nous nous sommes collectivement plutôt bien remis.

S'engager dans le zéro déchet, c'est en tout cas un énorme gain de pouvoir d'achat. Mon déodorant me coûte 1 € par an, ma lessive 10 € par an.

Jeter les verres dans une colonne à verre, c'est faire un don ? Les déchets médicaux doivent être jetés dans la poubelle grise ? Je peux mettre les couvercles avec les déchets en verre ?